Cliquez sur l'image pour commander l'ouvrage

jeudi 7 février 2013

La réforme québécoise de l'enseignement scolaire : une étude de l'impact sur les compétences cognitives des jeunes

Pilon, D. (2012). Mémoire de maîtrise inédit, UQAM, Montréal, Québec. 104 p.


La présente analyse a pour but d'examiner l'évolution des compétences cognitives des jeunes Québécois de 15 ans à la suite de la réforme scolaire implantée. Réforme ayant pour but d 'accroître le nombre d'étudiants atteignant la réussite. L'analyse repose sur les données du Programme international de suivi des acquis de l'OCDE pour les cohortes des années 2000 , 2003 , 2006 et 2009 . L'accent est mis sur les trois compétences clés incluses dans l'enquête (lecture, mathématiques et science), connaissant l'importance des compétences cognitives comme déterminant de la poursuite des études, du salaire futur, etc. Nous estimons premièrement des équations de capital humain avec le modèle de différence-en-différences et la méthode des moindres carrés ordinaires. Par
la suite, l'analyse est étendue à l'impact sur la distribution des compétences à l'aide des régressions par quantile. Des variables de contrôle sont introduites au niveau des caractéristiques des élèves, de l'école et des caractéristiques socio-économiques. La différenciation est premièrement faite entre les étudiants québécois et ceux du reste du Canada et ensuite entre les cohortes pré-réforme et post-réforme.
L'analyse des résultats des régressions est surprenante. Concernant les compétences en lecture aucun changement n'est détecté avec la méthode des moindres carrés ordinaires. Au niveau des régressions par quantile une influence négative a été subie au 90e centile. Pour les compétences en mathématiques, elles ont subi un impact positif en utilisant les moindres carrés ordinaires et au bas de la distribution en utilisant les régressions par quantile. Par contre, cet effet a seulement atteint les garçons. Concernant les compétences en sciences, elles n'ont pas été affectées par la réforme. La réforme n'a donc pas atteint son objectif puisque seuls les garçons semblent avoir été atteints positivement par la réforme et puisqu'aucun changement positif et significativement différent de zéro n'est relevé. (p. 12)

Le mémoire (104 pages)